Entretien paru dans Flash (n°50) – 7 octobre 2010

franck_abed_flash

Entretien paru dans le numéro 50 de Flash le 7 octobre 2010

• Pour commencer, présentez-vous.

Je me prénomme Franck Abed, âgé de 28 ans. Je me définis comme un intellectuel marginal. Je suis catholique et légitimiste de tendance (censure).

• Votre physique paraît aimable, vous avez une vie sociale normale et vous êtes de ceux qui dorment dans leur lit, après avoir mangé un repas chaud. C’est quoi, cette lubie consistant à vous compromettre avec tous les affreux que vous invitez ?

Détrompez-vous ! Je n’ai nullement une vie sociale « normale », et en avoir une ne m’intéresse pas. Je vois rarement mes amis et j’apprécie beaucoup la solitude. D’une manière générale je ne désire pas perdre mon temps avec des gens pour parler du dernier film à la télévision, du concert de Madona ou de NTM, voire des performances de l’équipe de football, tout en regardant les dernières photos de vacances ou de je ne sais quoi d’inintéressant. Je passe le plus clair de mon temps à prier, à lire, à écrire, à me former spirituellement et intellectuellement. Je réalise ces vidéos dans un but politique, avec un objectif de formation et d’information. Que cela plaise ou non c’est pareil ! Beaucoup d’ennemis mais beaucoup d’honneur.

• Il y a déjà Marc-Édouard Nabe, bientôt Alain Soral et vous dans pas longtemps : bref, de plus en plus de gens tentent de percer sur Internet. L’avenir serait-il donc aux solutions alternatives ?

L’avenir est surtout à celui qui ménage sa monture et qui voit loin. Actuellement nous sommes dans une guerre. Je fais partie des rares personnes de la dissidence qui désirent réellement la gagner. Pour ce faire il y a des armes à utiliser. Internet reste pour le moment une fenêtre de tir qu’il convient d’utiliser à bon escient. Tant que les dominants n’y mettent pas leurs mains sales profitons-en pleinement. Internet peut devenir une arme de destruction massive contre nos ennemis. Raison pour laquelle ils veulent mettre en place des Hadopi et autres imbécilités. L’alternative posée est simple : gagner ou perdre ? ! Je veux vaincre. Plus tard sur la dépouille de nos adversaires, nous pourrons claironner comme César : Veni, vidi, vici.

• La culture parallèle, c’était avant l’extrême gauche… maintenant, l’extrême droite ! Ça ne vous fait pas tout drôle ?

Si les républicains disent que le soleil est jaune, je ne m’amuserais pas à dire qu’il est blanc. Le soleil brille pour tout le monde, et les bonnes idées ou stratégies ne doivent pas être l’apanage de nos adversaires. Je suis légitimiste et pas du tout d’extrême droite. Celle-ci représente entre autres, la défaite, la non remise en question d’elle-même et surtout, elle défend souvent des concepts hérités de la Gueuse, comme la souveraineté populaire. Ceci étant dit, les personnes qui défendent en France la légitimité doivent faire comprendre que le royalisme est la grande idée de demain. Pour gagner il faut être en avance sur son époque et saisir l’esprit du temps. L’avenir de la France passe par la royauté et presque tous les moyens sont bons pour la faire connaître.

• Alors que sur la Toile, nombreux sont ceux qui lancent des vidéos de trois minutes, vous avez fait le choix de longs entretiens, certains allant parfois jusqu’à près de deux heures… Pourquoi ce choix éditorial ?

En trois minutes, on ne peut pas dire grand-chose, si ce n’est des formules à l’emporte pièce ou billevesées du genre : « je vais nettoyer les banlieues ». Pour connaître quelqu’un, ses idées, sa personne, il faut passer du temps avec lui ou elle. C’est un peu comme avec une femme, on ne se marie pas en la fréquentant trois minutes. Plus sérieusement, on peut dire que je fais appel à l’intelligence des personnes qui regardent mes vidéos. Notre époque est assez complexe à décrypter. Ce travail de compréhension demande de l’effort et donc de la persévérance. Peut-on parler sérieusement de la crise financière ou de la crise spirituelle qui frappent notre pays en trois minutes ? Non c’est impossible. Par analogie est-ce que Flash aurait du succès s’il proposait trois lignes ou seulement trois articles à ses lecteurs ? Bien sur que non. Pour les puristes comme moi, ce n’est pas la performance qui compte mais la performance dans la durée !

• Le panel de vos invités a de quoi laisser pantois… Des gens de droite et de gauche avec une prédilection pour leurs deux extrêmes… Le secret de vos castings ?

J’apprécie d’interroger des personnes qu’on entend peu ou qui disent des choses intéressantes. Dans notre époque les gens s’écoutent trop parler, alors je sélectionne drastiquement ceux qui me paraissent enthousiasmants pour l’intelligence. Ainsi quand je mets ma caméra et qu’en face de moi j’ai un type comme Jean-Marie Le Pen, Jean Auguy, Alain Soral, Nicolas Gautier ou Michel Drac, je tente de me hisser à leur niveau, car avec des gens comme eux on apprend beaucoup. Le but de ces vidéos est d’explorer des idées, des points de vue, des angles d’approche, des études politiques et historiques qui sont républicainement ignorés par les dominants.

• À terme, pensez-vous qu’à défaut – ne rêvons pas – de supplanter les médias dominants, cette culture de marge puisse un jour devenir une autre norme, peut-être minoritaire mais au moins tout aussi efficace ?

Mais vous ne rêvez pas ! Les médias officiels sont déjà morts. Ils n’apportent plus rien. Ils continuent de nous raconter des conneries et des mensonges à longueur de temps. C’est insupportable ! Vous savez avec ma modeste caméra et ma petite armée, mon rayonnement est pire que celui de TF1, RTL, CNN, MTV et compagnie.

• Il y en a qui courent après le sexe, la gloire et l’argent… Vous, qu’est-ce qui vous fait galoper ?

Gagner mon ciel ! Je galope tous les jours afin que la France retrouve sa vocation surnaturelle de Fille aînée de l’Eglise et je milite activement pour le retour du Roi légitime, Lieutenant de Dieu sur terre, et seul habilité à diriger notre pays. Ma vie pourrait se résumer selon la formule suivante : Mon âme à Dieu, ma vie pour le Roi, mon cœur à ma famille et mon c.. à la République !

Share this post